Lucie Vincent

"Je pense que ces sessions permettent de créer un climat d’émulation qu’on n’a pas chez soi (ni en espace coworking, ni dans un café, ni à la bibli) et qui a un impact ahurissant en termes de motivation, de productivité, de créativité. C’est un peu magique, je trouve."

Hello ! Pour commencer, peux-tu te présenter ? Ton métier, tes projets, tes passions…

Hello ! Moi c’est Lucie, 28 ans, traductrice freelance depuis 6 ans, maman d’une petite fille. Après des études de langues, j’ai bossé plusieurs années comme chargée de communication dans une ONG, tout en développant une activité de traduction avec le statut auto-entrepreneur. Quand j’ai été épuisée de cumuler les deux casquettes, je me suis lancée à temps plein dans l'aventure freelance ! C’était il y a quatre ans. Aujourd’hui, je traduis principalement pour des ONG et organisations internationales, mais aussi des startups, que j’appuie sur des projets de communication. Mes passions ? Les voyages et les langues, en particulier le russe. Quant à mes projets : apprendre d'autres langues, faire le tour du monde, acheter une maison à la campagne... Rejoindre l’équipe Cowop ?


Tu as maintenant beaucoup de sessions à ton actif ! Quel souvenir gardes-tu de ta toute première session ?

Même si je n'ai aucune envie de redevenir un jour salariée (très peu pour moi les chefs et les horaires), la solitude au quotidien est devenue un poids de plus en plus lourd à porter. Alors quand j'ai découvert Cowop il y a quelques mois, j’ai immédiatement booké une session, cela faisait tellement longtemps que je rêvais de pouvoir travailler avec d'autres freelances, dans un cadre informel, pour se rencontrer, échanger. J’habite en banlieue et la session avait lieu à deux bonnes heures de transport de chez moi, mais ce n’est pas ça qui allait m’arrêter !

Ce jour-là nous n’étions que trois (c’était en janvier, les grèves battaient leur plein) mais la magie a tout de suite opéré. Café, échange, puis travail côte à côte : à la fin de la journée, j'avais bossé plus efficacement que je ne l'avais fait depuis des semaines. Juste parce que j’avais pu sortir de chez moi pour rencontrer d’autres indépendants et me mettre au travail à la même table. J’ai été impressionnée de l’effet que cela a eu sur ma motivation et ma productivité ce jour-là.

Depuis, je fais des sessions dès que je peux. Tu es accueilli-e dans un bel appart’ chaleureux,  tu rencontres des personnes qui te ressemblent et te comprennent (parce qu’elles sont freelances/entrepreneurs comme toi – et tu te rends compte qu’il existe une vraie communauté), tu prends le café, tu fais connaissance, chacun avance sur ses projets et l’on n’hésite pas à s’entraider. Le déjeuner partagé (en général dans un resto du coin) est souvent l’occasion de discussions passionnées où l'on a l'impression d’être avec un groupe d’amis de longue date.

 

Et finalement, si tu devais expliquer ce qu'est Cowop à des nouveaux venus, qu'est ce que tu dirais et sur quoi tu mettrais l'accent ?

Cowop, je dirais que c’est un réseau de co-working à la maison, entre freelances/entrepreneurs, dans un esprit de convivialité et d’entraide. Mais c’est surtout une formidable communauté, avec une bienveillance immense, des talents époustouflants et hyper variés, et une envie unanime de partager, de s’entraider. Le résultat, c’est que tu passes des journées de travail plus productives que jamais, entouré-e de personnes inspirantes, et tu rentres chez toi épanoui-e et fier-e de faire partie de cette communauté.

 

Avant Cowop, à quels endroits aimais-tu travailler ? Comment tu t'organisais ?

Je travaillais uniquement de chez moi, dans mon salon. Quand c’est ponctuel, c'est plutôt confortable, mais difficile de rester motivé et efficace quand cela devient ton lieu de travail principal. Parce qu’il y a des Playmobils qui trainent par terre et que forcément ça te déconcentre, parce que tiens il faudrait descendre les poubelles, parce que tu ferais bien une sieste là, vu que ton lit est juste à côté, parce que mince il n’y plus de lait il faut que tu notes ça sur la liste de courses, parce que... Le fait d'être chez soi, ça te rajoute une charge mentale qui accapare beaucoup d’énergie. Et puis l’absence d’échanges mine le moral et la créativité, car on a besoin de s’enrichir des vues des autres pour avoir de nouvelles idées et avancer. Impossible quand on est seul-e chez soi et qu’on a que son chat (au mieux) à qui parler.

J’ai testé quelques espaces de coworking mais j’ai vite abandonné. Je rentrais chez moi frustrée, délestée d’une bonne vingtaine d’euros et sans avoir pu échanger avec qui que ce soit. Autant rester chez soi.

 

Quel est le plus de Cowop par rapport à tous ces autres lieux de travail ?

L’échange, la rencontre, l’entraide. Je pense que ces sessions, dont le principe est tout simple (on se retrouve à 4-5 pour bosser ensemble le temps d’une journée), permettent de créer un climat d’émulation qu’on n’a pas chez soi (ni en espace coworking, ni dans un café, ni à la bibli) et qui a un impact ahurissant en termes de motivation, de productivité, de créativité. C’est un peu magique, je trouve. Tu retrouves un sentiment d'épanouissement au travail,  en sentant que tu fais partie d’une communauté assez unique.

 

Et pour finir, comment Cowop s'intègre maintenant dans ta vie d'indépendant ? Quand et pourquoi tu décides de nous rejoindre pour une session ?

J’essaie de faire une session par semaine. A chaque fois, je rencontre de nouvelles personnes, j'en retrouve d’autres que je connais déjà. C'est un jour de la semaine où je sais que je vais travailler moins d'heures (puisqu'il y aura le transport, le temps du déjeuner, les pauses café, etc.) mais que ce seront des heures ultra productives. En général je remplis tous mes objectifs de la journée, j’avance beaucoup plus vite sur mes tâches et je reviens toujours avec de nouvelles idées, de nouveaux contacts, des conseils précieux.

 

Ta prochaine session, c’est quand ?

Dès que le confinement est levé ! Je suis dans les starting blocks. Je pense que je bookerai plusieurs sessions dès qu’elles seront annoncées.


Viens coworker avec
Lucie
et des centaines d'autres indépendants !
Rejoindre la communauté